Logo CAMU
La CAMU convie les retraités, les conducteurs de taxi et de bus, les employés d’entreprise et leurs ayants droit à l'enrôlement biométrique dans les trois villes pilotes qui a débuté à Brazzaville le 08 novembre 2023 , dans le site ci-après : Agence CNSS Centre-ville/ le 05 février 2024 à Pointe-Noire , dans les sites ci-après : la direction départementale CNSS, Agence CNSS rond-point KASSAÏ et TIE-TIE (Fouks)/ le 18 mars 2024 à OYO, dans le site ci-après : la gare routière, de 8h00 à 15h00, contact : 064882342 / 053689036.

Le Comité de pilotage de la CAMU, face aux solutions biométrie et santé



La fin du mois de mars marque le début d’une nouvelle étape pour la CAMU, avec la tenue d’un comité de pilotage extraordinaire le vendredi 31 Mars 2023, dans l’enceinte du Ministère de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale.

Sous l’égide du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Anatole Collinet MAKOSSO, accompagné de neuf (9) autres ministres dont le Ministre d’Etat, de la Fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, Monsieur Firmin AYESSA, les représentants des sociétés françaises GLI et INFOELSA ont présenté leurs offres techniques, dans le cadre de la mise en œuvre des solutions biométrie et santé, pour le compte de la Caisse d’assurance maladie universelle « CAMU ».

First slide
First slide

En préambule, le Ministre d’Etat Firmin AYESSA a tenu à rappeler l’importance de cette présentation préconisée qui conduira à l’informatisation de la CAMU ; ceci avant de laisser la place aux deux sociétés, prévues pour réaliser cet exercice.

La société GLI, par la voix de sa Directrice générale, Mme Anne BACH a présenté sa solution biométrie en montrant son efficacité dans le processus d’enrôlement. Cette solution faciliterait le travail de saisie d’informations à la production de la carte biométrique de l’assuré, en rassurant sur la fiabilité élevée de cette solution dans la lutte contre la fraude et l’usurpation d’identité qui est l’un des risques majeurs dans le secteur de l’assurance.

Frédéric ROCHEFORT, Directeur Général de INFOELSA, a présenté quant à lui la solution santé basée sur un système d’informations qui aura pour rôle de gérer l’ensemble des processus de gestion des cotisations et des prestations de la CAMU, tout en produisant des statistiques crédibles destinées à garantir l’efficacité du système.

First slide
First slide

Au terme de ces deux présentations et prenant la parole à son tour dans le cadre de la conduite des travaux, Monsieur, Anatole Collinet MAKOSSO, a donné la possibilité aux ministres émargeant au Comité de Pilotage et aux participants de faire leurs observations, jugées satisfaisantes par ces derniers, notamment par la technicité des logiciels.

De même, clôturant la séance, le Premier Ministre a confirmé d’une part la crédibilité de ces logiciels et d’autre part, a noté, l’expérience de ces deux prestataires dans la réalisation du même type d’assurance maladie au bénéfice d’autres pays.

Il a de ce fait instruit ces derniers à conserver le contact avec les Responsables de la CAMU qui les informeront, de la décision définitive du Gouvernement.

Notons que cette phase entre dans le cadre de l’opérationnalisation de la CAMU d’ici juillet 2023, d’autant plus que l’adoption de ces solutions ouvrira les droits aux soins de santé à tous les détenteurs de la carte santé.